13:41:07 Fifa, lUnesco et le programme alimentaire mondial viennent de signer un partenariat pour aider les enfants.
Elle milite aussi, dans d'autres articles, pour une éducation sexuelle qui doit être proposée aux garçons, et ne pas concerner seulement les filles.
Avec : - Laurence Santantonios, journaliste, auteur de Libres à elles.
Louis Deroy, Marianne Mulon, Dictionnaire des noms de lieux, 1992,. .Perspectives féministes sur (la réorganisation de) la violence code promo espace privilege un jour ailleurs (Ixe) - Perrine Lachenal, anthropologue à lUniversité Aix Marseille, auteur de la thèse Self-défense féminine dans le Caire en révolution : Techniques du genre et jeux de violence, spécialiste de lEgypte - Stéphanie Tawa Lama-Rewal, chercheur à lehess.Lenseignement de lhistoire pour lEurope (Wochen Schau Verlag) Die deutsch-französischen Schulbuchgespräche / Les rencontres franco-allemandes sur les manuels scolaires dans le contexte européen- Sylvie Amici, présidente de lAssociation des psychologues et de psychologie dans lEducation nationale, apsyen.Les femmes produisent de 60 à 80 des aliments dans la plupart des pays en développement, et sont responsables de la moitié de la production alimentaire mondiale, une femme qui travaille réinvestit 90 de ses revenus dans léducation, lalimentation et la santé.Avec : - Virginie Dutoya, spécialiste de lInde à cnrs, auteur de La représentation des femmes dans les Parlements de lInde et du Pakistan, (Dalloz)- Clea Chakraverty, journaliste spécialiste de lInde, chef de rubrique société et international pour le site The Conversation, qui analyse lactualité.



11:40:54 année, plus de 30 millions de jeunes Africains entrent sur le marché du travail.
Dans le monde, une femme sur trois a déjà subi des violences psychologiques, physiques, sexuelles, dans lespace public au travail et au sein du foyer.
Karim est élève magistrat à Niamey, il a suivi cette formation.Avec : - Jérôme Chenal, urbaniste, architecte, directeur de la Communauté détudes pour laménagement du territoire à lEcole Polytechnique Fédérale de Lausanne, spécialiste des villes africaines - Sénamé Koffi, architecte togolais, créateur de la plateforme, lAfricaine darchitecture qui permet de penser la smart city.Pourtant, si ce mouvement a été salué, il a aussi ses détracteurs. En fin démission, nous retrouvons la chronique de lAfrique qui gagne.Comment expliquer que cadeaux noel original des fratries naient plus de liens?Cette jeune Saoudienne combat pour les droits des femmes et pour l'athéisme.



Placés en famille daccueil ou en foyer, ils sont près de 70 000 enfants en France à être retirés de leur famille afin de les protéger.
Grâce aux cours gratuits, deux fois par semaine, ces enfants de différents milieux développent un esprit d'équipe et l'envie de persévérer.
Chaque mois, trois femmes journalistes de trois continents commentent lactualité de leur choix.


[L_RANDNUM-10-999]